380 coureurs, 78 anciens coureurs, 294 encadrants et 20 anciens encadrants sont membres du MPCC à titre individuel. Cette démarche est, pour rappel, volontaire et constitue un engagement fort. Notre mouvement tient à clarifier cela.

Sur les trois premiers mois de l’année, seulement trois procédures de dopage ont été révélées dans le sport cycliste. Un chiffre encourageant après les 32 cas révélés en 2019 ?

Parce que la protection de tous en dépend, parce que la santé des coureurs a toujours été notre obsession, parce que nous sommes engagés depuis plus de 12 ans dans une démarche de crédibilité, le MPCC demande à tous, et à ses membres en premier lieu, d’appliquer dès aujourd’hui les règles sanitaires avec la même intransigeance dont dont Ils font preuve vis-à-vis des règles éthiques et sportives.

L’organisation rejoint les 9 autres courses du calendrier UCI adhérentes au MPCC.

L’équipe basque qui a obtenu sa licence en Pro Teams cette année fait désormais partie des 17 équipes de la division adhérentes sur 19 engagées.

Les membres du Bureau ont fait le point sur l’application des règles du mouvement et se réjouissent de la stricte application de celles-ci.

Le nombre de cas de dopage révélés en 2019 parmi l’élite pro du cyclisme a pratiquement doublé en un an. Aux yeux du MPCC, il s’agit d’un sérieux avertissement.

L’équipe belge rejoint le MPCC : ce sont désormais 26 structures de première ou deuxième division qui sont engagées auprès du mouvement.

En 2018, 89% des Wild Cards World Tour attribuées par les organisations avaient été destinées à des équipes membres du MPCC. En 2019, le pourcentage passe à 91%. 100% demeure l’objectif fixé.

La nouvelle équipe féminine française Team Arkéa qui évoluera dans la catégorie « UCI Women’s Continental Team » a déposé sa demande d’adhésion au MPCC le 23 décembre 2019 et devient la 6ème équipe féminine à rejoindre le mouvement.