Communiqué de presse du 9 juin 2011

Le Mouvement Pour un Cyclisme Crédible (MPCC) s’est réuni jeudi 9 Juin 2011 à MACON.

 

A l’occasion du Dauphiné Libéré, les équipes membres de MPCC ont fait le point à 4 semaines du départ du TOUR DE France.

MPCC a pris acte des décisions prises par l’UCI, notamment :

-         D’interdire le recours aux injections

-         De mettre au repos 48 heures tout coureur ayant reçu une injection de gluco-corticostéroïdes. (MPCC applique cette disposition depuis 4 ans avec 8 jours de repos)

MPCC continue, avec un expert indépendant, et de manière inopinée, à vérifier la cortisolémie de ses coureurs pendant les compétitions, afin de s’assurer que cette règle est bien appliquée.

-         De valider la demande d’augmentation – à 4 ans – la suspension pour les coureurs positifs à des produits lourds.

-         D’étudier, pour l’évaluation des équipes, un malus pour celles qui ont des coureurs positifs (proposition MPCC)

-         De continuer à cibler les coureurs suspects lors des contrôles.

MPCC veut que soit remis en vigueur le CODE DE CONDUITE des équipes UCIPROTEAM qui avait été adopté et signé par toutes les équipes au 1erjanvier 2005.

 

En plus de son règlement intérieur, les équipes membres MPCC ont re-signé ce jour ce CODE DE CONDUITE et l’adresse à l’UCI.

 

Suite aux affaires récurrentes qui polluent notre sport et devant l’impératif de CREDIBILITE, les équipes et leurs sponsors, les organisateurs se doivent d’aligner sur les épreuves que des coureurs qui ne font pas l’objet de procédures disciplinaires.

Cette demande expresse sera faite à l’UCI et à l’AIOC.