Communiqué de presse 04/06/13

Le conseil d’administration du MPCC s’est réuni à l’Hôtel NOVOTEL LYON le Mardi 4 juin 2013. Communiqué de presse.

 

 

 

Sont présents outre les membres du CA du MPCC :


- Les organisateurs en la personne de Thierry GOUVENOU pour ASO ès qualités de Président du ROCC
- Thierry HUGUENIN pour la Française des jeux représentant les sponsors.

 

C’est la première fois qu’est également présent au conseil d’administration un membre de la fédération (Board) Irlandaise. Le MPCC est donc à cet égard la première association internationale qui accueille toutes les parties prenantes du cyclisme professionnel.

 

9 organisateurs de courses ont demandé leur adhésion au MPCC. C’est donc significatif de l’importance du mouvement au sein du cyclisme professionnel

 

Deux nouvelles équipes ont demandé leur adhésion provisoire qui a été acceptée :

 

- l’équipe russe RUSVELO, pro-continentale
- l’équipe australienne DRAPAC CYCLING, équipe cycliste continentale Australienne

 

 

Du fait de ces adhésions provisoires MPCC compte aujourd’hui 40 membres :

 

 

  • -  11 Word Tour

  • -  16 Pro Continental

  • -  13 continentales

 

L’association est devenue représentative du cyclisme professionnel depuis l’adoption des nouveaux statuts et surtout depuis l’adhésion de très nombreuses équipes au nombre de 40 à l’heure actuelle,

 

MPCC a adopté le nouveau règlement interne rappelant les règles de l’auto suspension et l’engagement pris par le Mouvement de poursuivre en justice les coureurs cyclistes professionnels sanctionnés pour dopage

 

 

Conformément aux statuts et au règlement interne adopté il est rappelé les conditions de poursuites judiciaires par MPCC :

 

  • -  Il faut attendre que des sanctions définitives aient été prises sur le plan sportif

  • -  Que les coureurs qui seront attaqués en Justice soient des coureurs sanctionnés d’une suspension de plus d’un an.

 

Des dispositions seront prises contre les coureurs concernés par l’Avocat du mouvement, dès lors que les critères seront remplis.

 
 
 
 

En ce qui concerne les cas de dopage défrayant une nouvelle fois la chronique sur le GIRO, MPCC avait attiré l’attention de l’organisateur que l’équipe invitée VINI FANTINI, ne faisaient pas partie du MPCC. L’organisateur en janvier 2013 a demandé à VINI FANTINI d’adhérer au mouvement.

 

Si l’équipe Vini Fantini avait fait partie des équipes du MPCC, le coureur Di Luca qui revenait de suspension, (engagé en Avril 2013) n’aurait jamais pu être engagé conformément aux règles du MPCC.

 

 

 

Les organisateurs et les sponsors adhérant au mouvement ont pris l’engagement très fort de ne pas embaucher -dans leur staff -de coureur ou de membre d’encadrement sanctionné pour des faits de dopage. Date de référence : 1er janvier 2013.

 

 

L’autre point très important est l’accord des organisateurs membre du MPCC d’accepter l’auto suspension des équipes conformément aux règles du mouvement.

 

 

Ce point est ressorti dans le cas de l’équipe AG2R qui s’est auto suspendue sur le Dauphiné Libéré et pour laquelle, compte tenu de l’accord d’ASO, l’UCI a accepté de ne pas appliquer le règlement et de ne pas sanctionner pécuniairement l’équipe concernée.

 

 

A cet égard MPCC qui représente la majorité des équipes cyclistes professionnelles espèrent que les représentants de l’AIGCP dont les membres sont majoritairement adhérents au MPCC voteront à l’avenir l’application d’un code éthique.

 

 

Des contrôles de cortisolémie ont été effectués sur Paris-Nice et aux 4 Jours de Dunkerque. Un accord a été conclu entre MPCC, la FFC et la LNC pour effectuer ces contrôles sous la responsabilité du Dr Armand MEGRET.

 

 

MPCC rappelle que dans tous les sports un seuil effondré du taux de cortisol peut entrainer de graves conséquences lors d’efforts intenses.

 

 

Les tests de cortisolémie effectués ne sont pas des contrôles anti dopages mais des tests pour la santé des coureurs.

 

Une demande, restée pour l’instant sans réponse, a été faite au ministre des Sports pour que ces tests soient mis en place pour la totalité des équipes lors du prochain Tour de France.