Communiqué de presse du 17/06

Ce lundi 9 juin en marge du Critérium du Dauphiné se tenait le Conseil d'administration de MPCC. Le mouvement compte toujours plus de membres, poursuit sa sensibilisation aux pratiques dangereuses et accentue sa démarche de prélèvements de cortisolémie en compétition. Le résumé. 

 

La Fédération néerlandaise devient membre de MPCC !

 

Réuni ce lundi 9 juin à Andrézieux-Bouthéon, en marge du Critérium du Dauphiné, le Conseil d'administration de MPCC a validé l'adhésion définitive en tant que membre des équipes continentales et féminines : Itera-Katusha, Tirol Cycling et Tibco-To the top.

 

MPCC valide aussi l'adhésion de la Fédération néerlandaise de cyclisme. Une adhésion dont MPCC se félicite, espérant à présent compter sur d’autres candidatures de fédérations, des contacts ayant été engagés avec plusieurs d’entre elles.

 

MPCC compte désormais 11 équipes World Tour sur 18 (61%), 16 équipes Continental Pro sur 17 (94%), 31 équipes Continental sur 181 (17%), 8 équipes féminines UCI sur 32 (21%) et 9 fédérations nationales, dont l’Union Européenne de Cyclisme (UEC).

 

L'AMA interdit le xénon, à quand le tramadol ?

 

Le mouvement a pris acte de l'ajout du xénon sur la liste des produits interdits par l'Agence Mondiale Antidopage (AMA) et félicite l'instance pour l'efficacité de la procédure. Dès le mois de février, MPCC avait alerté l’AMA sur les dangers représentés par l’usage ce produit dans le sport et le cyclisme en particulier.

 

MPCC espère la même prise de conscience sur le tramadol, médicament dangereux pour la santé des athlètes, qui continuera de faire l'objet, par l'AMA, d'une étude générale sur l’ensemble des analgésiques durant 2014.

 

Des tests de cortisolémie sur Paris-Nice, le Giro, le Dauphiné et le Tour

 

Avec la collaboration de la Fédération Française de Cyclisme (FFC) et de la Ligue du Cyclisme Français, MPCC a fait pratiquer des tests de cortisolémie lors de Paris-Nice, le 15 mars, auprès des 14 équipes membres inscrites à la compétition, pour un total de 42 prélèvements. Tous se sont avérés négatifs.

 

Sur le Tour d'Italie, d'autres prélèvements de cortisolémie ont été effectués la veille du départ, sous l’égide de l'Union Cycliste Internationale (UCI), sur la totalité des participants. L'UCI a transmis au mouvement les résultats de l'ensemble des coureurs des équipes membres MPCC, sous couvert d'anonymat, qui se sont révélés négatifs.

 

De nouveaux tests de cortisolémie ont été planifiés pour le Critérium du Dauphiné, d'autres seront réalisés à l'avenir notamment lors du prochain Tour de France.

 

Le conseil d'administration constate avec satisfaction que toutes les équipes membres de MPCC ont scrupuleusement respecté les dispositions de son règlement interne.

 

Un nouveau courrier a été adressé le 25 février 2014 et le 23 avril 2014 au Ministère français des sports pour sensibiliser sur le besoin d'appliquer les règles de contrôles de la cortisolémie pour toutes les équipes, membres ou non-membres de MPCC, sur les compétitions se déroulant en France.