Les chiffres du dopage au 30 juin

Après chaque trimestre, le MPCC recense les cas de dopage révélés sport par sport, afin de mieux situer la place du cyclisme par rapport aux autres disciplines. Sur les 6 premiers mois de l’année : le baseball, l’athlétisme et l’haltérophilie se détachent assez nettement.

 

Les nombreux contrôles antidopage menés dans l'athlétisme et l’haltérophilie ne semblent toujours pas dissuasifs pour un nombre préoccupant de tricheurs, même si l’on fait abstraction des ré-analyses d’échantillons réalisées par l’Agence Mondiale Antidopage sur certains grands événements comme les Championnats du Monde, les JO de Londres ou Pékin. Ainsi, par rapport à l’an passé sur la même période, nous avons relevé pratiquement deux fois plus de cas révélés en athlétisme (45 contre 24, lors des 6 premiers mois en 2016) et près de trois fois plus en haltérophilie (33 contre 12).

 

Mais le sport qui, à ce jour, a révélé le plus grand nombre de cas de dopage en 2017 reste le baseball (plus de 50 cas en six mois - idem en 2016), avec des sanctions toujours beaucoup plus légères que dans les autres sports qui ont réellement décidé de s’attaquer au dopage.

Au deuxième trimestre, le cyclisme a enregistré une hausse sensible de suspensions provisoires. Onze cas de dopage ont été révélés depuis le début de l’année. Si cette discipline se classe en 8ème position dans notre classement, il faut rappeler qu’elle ne comptait que quatre cas de dopage l’an passé à la même date.

Recenser les cas de dopage n’est pas une tâche facile et se fait sous réserve des cas tenus à discrétion par leurs fédérations internationales respectives : certaines ne font pas la publicité des cas de dopage avérés dans leur discipline. Le cyclisme, a contrario, dévoile chaque test positif. Nos chiffres se basent donc sur les cas révélés en 2017, selon les communications officielles des fédérations et des agences antidopage.

 

 

Selon cette comptabilité, les cas recensés en cyclisme se répartissent ainsi :

- Le CYCLISME SUR ROUTE : 10 Cas

- Le BMX : 1 Cas

- Le VTT : Aucun Cas

- Le CYCLISME SUR PISTE : Aucun Cas

 

Découvrez les cas de dopage révélés