Si l’année 2017 n'a révélé que 3 cas de plus qu'en 2016, l’élite du cyclisme pro est nettement plus concernée par cette hausse. Par rapport à 2016, l’augmentation la plus sensible concerne les équipe de 1ère et de 2ème division : 8 cas contre 3 l’année précédente.

Le MPCC dispose désormais de 6 agents sportifs parmi ses membres, Luis Sierra (New World Cycling) ayant choisi de rejoindre le mouvement.

L’équipe Amore e Vita - Prodir, l’une des plus anciennes du peloton international, devient membre du MPCC.

Groupama rejoint la section sponsors du MPCC qui comprend désormais 8 sociétés membres déterminées à œuvrer pour la crédibilité du cyclisme.

 

 

Membre du MPCC entre 2012 et 2015, l’équipe Bardiani-CSF a demandé à adhérer à nouveau au mouvement. Elle est acceptée en qualité de membre probatoire.

Le résultat d’analyse anormal dont a fait l’objet Chris Froome a provoqué un fort retentissement médiatique. S’agissant d’une « Substance Spécifiée », telle que le Salbutamol, la suspension provisoire n’est pas obligatoire et reste à l’appréciation du coureur. Elle incite cependant le MPCC à réagir.

L'équipe Vital Concept, qui vivra en 2018 sa première saison d'existence, a demandé à devenir membre du MPCC. La formation bretonne est l'une des 21 de la division Continental Pro à faire partie du mouvement.

Equipe de la division Continental Pro à compter de la saison 2018, la formation basque Murias-Euskadi accompagne sa promotion de la décision forte de rejoindre le MPCC.